A Saint-Béat les enfants sont en manque de leur école, et le font savoir avec l’Association des Parents d’Elèves ce lundi 22 mars devant l’école de Saint-Béat. Pour rappel, l’école de Saint-Béat avait vu son toit s’envoler le 13 décembre 2019.

Mobilisation devant et pour l’école de Saint-Béat

L’Association des Parents d’Elève de l’école de Saint-Béat avait prévu une mobilisation ce matin devant le bâtiment sinistré. Il s’agit pour les parents d’élèves et les petits écoliers de rappeler que depuis le décembre 2019, leur quotidien d’écolier c’est préfabriqués et promiscuité. La situation est d’autant plus compliquée, qu’il fait respecter les règles sanitaires contre la COVID.

Ecole préfabriqué école de Saint-Béat

L’école préfabriquée de Saint-Béat

Une vingtaine de familles était présent ce matin avec un cortège de messages portés par les enfants eux mêmes. « Cette école nous manque beaucoup« . « Un école est bien prioritaire« . « Marre des algecos« . « A quand les travaux ?« …

Mobilisation Ecole Saint-Béat

Mobilisation devant l’école

La seule information dont dispose les familles c’est qu’un nouveau rapport sera rendu fin mars. Car une nouvelle expertise judiciaire est en cours.

Un silence qui pèse sur les parents et les enfants

Les parents d’élèves des 70 élèves qui fréquentent l’école, comprennent bien les enjeux autour des assurances. Mais, elles demandent surtout de briser le silence autour de la réouverture de l’école. Si certains avancent 4 mois de travaux, on peut encore espérer une réouverture pour la rentrée 2021-2022.

Aussi, les familles espèrent que les collectivités locales concernées par l’école de Saint-Béat, communiqueront sur le sujet. Ce matin en tout cas, à part les parents, les enfants, et les médias locaux, il n’y avait personne pour rassurer les familles.

En tout cas, parents et enfants vont patienter jusqu’à début avril, avant d’envisager de nouvelles actions. En espérant, bien sûr, qu’entre temps le dialogue s’installera entre les familles, les enfants, et les collectivités concernées.

A Saint-Béat les enfants sont en manque de leur école …

Reportage de France 3 Occitanie sur place ce matin :