(Last Updated On: 12 février 2024)

Consign’Up le réemploi prend de la bouteille en Occitanie, et souhaite aller plus loin grâce à une campagne de financement participatif. La consigne des bouteilles en verre, et son abandon pendant des années, reflète l’errance de notre modèle de société depuis plusieurs décennie déjà. Avant l’arrivée des supermarchés, et la généralisation des bouteilles en plastique, ramener ses bouteilles en verre pour les réutiliser était la norme. C’était le principe de la consigne en ramenant sa bouteille de bière ou de lait on récupérait le montant consigné. Avec la généralisation des supermarchés et la recherche de superprofit rapide, la consigne est devenue ringarde. La bouteille en plastique ne coûte rien à produire, et est plus légère à transporter. Surtout après elle déborde des containers, le vent l’emporte dans les rivières, et elles s’accumulent dans les océans en libérant des micro-particules de plastique que l’on retrouve désormais partout. Même dans nos montagnes les pluies contiennent de ces micro-plastiques. Bon et dans le meilleur des cas, cette bouteille en plastique serait recyclable …



Ça se boit et ça revient

Sauf qu’aujourd’hui c’est plutôt ça se boit et ça se jette. Il n’est pas facile d’éduquer ou de rééduquer des consommateurs et surtout des distributeurs à se débarrasser des bouteilles en plastique. Pire encore, le greenwashing des Leclerc et compagnie, nous ferait croire qu’utiliser des bouteilles en plastique serait écologique, car recyclables. Le fin du fin étant de justifier de l’utilisation des bouteilles en plastique en expliquant qu’elles sont déjà produites en recyclant. Ce sont les fameuses mentions sur les bouteilles « Bouteille en plastique recyclé ». De suite tout le monde se sent beaucoup mieux … Tous les animaux qui ingèrent malgré eux du plastique seront content de savoir que c’est du plastique recyclé. Quand on voit la filière de recyclage du plastique il y a de quoi prendre peur et comprendre surtout comment notre société marche sur la tête (des bouteilles en plastique).



Consign’Up en financement participatif

Près et autour de nous, une coopérative se mobilise pour généraliser l’utilisation de bouteille en verre consignées. On parle là de réemploi des bouteilles en verre et non de leur recyclage. Car même si l’on pourrait penser que recycler du verre c’est plus écologique, ce n’est pas non plus la meilleure solution. Certes ces bouteilles finissent rarement dans les océans (où alors avec un message dedans), mais elles demandent beaucoup d’énergie pour les casser, les fondre, et les reformer.

Depuis le MIN de Toulouse, « l’ambition de la Scic Consign’Up est de permettre le recours au réemploi des emballages en impliquant tous les acteurs de la filière : consommateurs, producteurs, distributeurs, entreprises et collectivités. »

Mais malgré les paroles en l’air des politiques sur le sujet, développer ce genre de projet demande beaucoup d’énergie (humaine), de moyens et d’argent. Car il faut tout à la fois mobiliser les consommateurs, les industriels et les distributeurs. Alors pour se développer Consign’Up a besoin de nous. Pour cela elle nous propose de participer à une campagne de financement participatif.

Pour participer à la campagne de Consign’UP : PARTICIPER

Près de chez nous on peut consommer des boissons en bouteille consignée dans les Biocoop du Bazert et de Saint-Gaudens.