Viseta la pico-centrale hydro-électrique recyclable à installer sur les cours d’eau des Pyrénées ? Pour la petite histoire qui va suivre « Viseta » signifie une vis de pressoir en bois en occitan.

Des pico-centrales hydro-électriques dans les Pyrénées Haut-Garonnaises ?

Voilà une solution innovante, et low-tech, qui pourrait bien séduire sur notre territoire du Haut-Comminges, et des Pyrénées Haut-Garonnaises.

Un territoire qui connait malheureusement que trop bien la puissance des eaux des hauts de Melles jusque dans la vallée de Saint-Béat. Alors parfois, il ne faut pas chercher à réinventer la roue ou la vis.

Viseta l'eau tech

Viseta L’eau tech

La pico hydro-électricité (centrales d’une puissance inférieure à 100kW) est en baisse en France, car elle peine à trouver un modèle économique. De plus il n’est pas facile d’associer investissement et respect des cours d’eau.

Mais l’association Viseta est persuadée qu’une approche plus coopérative, plus locale, utilisant des technologies robustes et à bas impact carbone peut être une solution.

Viseta

Viseta

Viseta propose un concept nouveau de pico-centrale hydro-électrique accessible à des particuliers et des collectivités locales. Des acteurs soucieux d’assurer une petite production d’électricité. La micro-centrale hydro-électrique se produit avec des matériaux locaux comme le bois. Elle est respectueuse de la vie des rivières, et surtout facile à installer et à maintenir… Et cerise sur le gâteau, elle ne dénature pas l’esthétique de la nature, elle est belle !

Les atouts d’une pico-centrale hydro-électrique

  • La pico-centrale imaginée par Viseta est performante, accessible et rentable.
  • Son fonctionnement favorise la continuité écologique des rivières.
  • Son installation allie esthétisme et harmonie.
  • Elle s’installe avec des moyens légers.
  • Son bilan C02 sur l’ensemble du cycle de vie est inférieur à 10g/kWh.

Viseta partagez l’aventure

Et la petite association est lauréate de la concertation citoyenne de la région Occitanie avec une aide de 27 000€ pour une installation pilote.

L’association Viseta est l’initiative de deux ingénieurs qui ont grandi dans la région de Tarbes. Loïs Vive est un spécialiste en génie mécanique et conçoit des turbines aéronautiques. Thomas Lepage est spécialisé en électricité & automatisme et réalise des essais sur moteurs d’avion.

L’association est à Hiis, dans le département des Hautes Pyrénées, à deux pas de l’Adour… mais pas si loin finalement de chez nous.

Mais la petite association a encore besoin de compétence et de volontaire pour mener à bien son expérimentation. Et pourquoi pas dans les Pyrénées Haut-Garonnaises ? Et surtout en ce moment, les bonnes initiatives ne doivent pas rencontrer de frontières. Un premier prototype associé à un ancien moulin pourrait d’ailleurs démarrer sur notre territoire.

Alors n’hésitez pas à les contacter via leur site internet : VISETA