(Last Updated On: 29 novembre 2023)

Comment bien choisir sa doudoune pour l’hiver ? Après un été sous une chaleur extrême, c’est presque sans transition automnale que l’on plonge dans l’hiver. Et avec l’hiver vient le moment de s’équiper de manière réconfortante pour se blottir dans des vêtements bien chauds. Depuis plusieurs années déjà, la doudoune semble encore incontournable pour cet hiver. Et tant mieux, car quand on fait le bon choix pour sa doudoune, on peut la porter longtemps. Une bon choix de doudoune pour l’hiver, c’est à la fois plus économique, et surtout plus écoresponsable. Avec le réchauffement climatique, on ne peut plus se permettre de consommer des vêtements de la même façon. L’industrie textile a indéniablement un impact majeur sur le dérèglement climatique. Alors on prend son temps, on met un budget raisonnable, quitte à opter pour une doudoune d’occasion, mais on s’équipe pour quelques hivers.

Quel isolant pour votre doudoune cet hiver ?

Le monde de la doudoune se divise en deux catégories : les doudounes avec un isolant naturel, et les doudounes avec un isolant synthétique. Outre le style, le choix d’une bonne doudoune se fait sur sa capacité à vous protéger du froid. Donc tout se joue à l’intérieur de la doudoune pour profiter de la meilleure isolation. Le principe général c’est que l’isolant à l’intérieur de la doudoune doit emprisonner l’air. L’air est toujours le meilleur isolant. Avec un bon isolant la chaleur de votre corps est retenue à l’intérieur de la doudoune. Une doudoune avec un isolant de mauvaise qualité revient à chauffer sa maison avec une mauvaise isolation. Et vous n’avez sûrement pas envie de finir en passoire thermique.

De manière très technique la capacité d’emprisonnement de l’air d’une doudoune se résume en son pouvoir gonflant. Plus que le look votre doudoune bien chaude devra disposer d’un pouvoir gonflant élevé. Par exemple sur le site de https://www.columbiasportswear.fr/FR/c/women-jacketsvests-down, célèbre marque de produits outdoor (vêtements, chaussures, et doudounes), on trouve des doudounes avec un bon rapport qualité/prix, que l’on peut trier en fonction du pouvoir gonflant.

Maintenant pour le choix de l’isolant naturel ou synthétique, vous savez que plus que la manière ce qui compte c’est le pouvoir gonflant.

Comment bien choisir sa doudoune pour l’hiver ?

Pour en revenir à notre question, maintenant que vous connaissez l’importance du pouvoir gonflant, d’autres critères sont en prendre en compte. Comme on ne vit pas l’hiver de la même façon dans nos petits villages de montagne dans les Pyrénées, que sur la côte à Nice ou au coeur de la capitale, on choisit sa doudoune en fonction des besoins réels. Sinon on risque la surchauffe, ce qui peut s’avère contre productif. Si vous vivez dans une zone humide ou que vous prévoyez des activités sous la pluie, faites le choix d’une doudoune avec une couche imperméabilisante, et privilégiez les doudounes avec un isolant synthétique. Car si l’isolant naturel est plus performant d’un point de vue thermique, il capte davantage l’humidité. Autres éléments à prendre pour bien choisir sa doudoune, à mi chemin entre look et technicité ce sont les éléments de confort comme la présence d’une capuche ou de poches intérieures ou extérieures.

Moralité de l’histoire, on choisit sa doudouneavec un objectif de la conserver quelques hivers, en optant pour un pouvoir gonflant adapté à son environnement et à ses activités.

Pour le prix de la doudoune, la qualité a vraiment un prix, le prix de sa durabilité. Donc en fonction de ses moyens, ou tout simplement en fonction de son engagement écoresponsable en matière de consommation, on peut aussi miser sur des doudounes d’occasion.