(Last Updated On: 31 décembre 2021)

#SeDéplacerMoinsPolluer la mention pour les publicités automobiles débarque en mars 2022 avec des messages pour encourager les automobilistes à se déplacer de manière plus écologique. Après les avertissements de santé publique dans les publicités pour les produits alimentaires, des mentions écoresponsables sur la mobilité dans les publicités pour les voitures. Cette mesure imaginée dès 2020 est le compromis trouvé avec des ONG écologistes qui demandaient l’interdiction des publicités pour les voitures. La Convention citoyenne pour le climat proposait elle d’interdire la publicité pour les véhicules consommant plus de 4 litres aux 100 kilomètres et/ou émettant plus de 95 grammes de CO2/km. Il n’en demeure pas moins que les publicités pour les véhicules les plus polluants (plus de 123 grammes de CO2/km) seront quand à elles interdites à partir de 2028. Ces mesures préparent les consommateurs à la fin du moteur thermique programmée pour 2035.

L’impact de la publicité pour les voitures

Le secteur automobile est le deuxième plus gros annonceur après la grande distribution. Les publicités pour les voitures sont partout. A la radio, à la télé, dans les magazines, … des publicités vantent les vertus du dernier modèle. Chaque marque rivalise d’imagination pour créer un univers médiatique propre à chaque véhicule. Aujourd’hui on n’achète plus une simple voiture. Car derrière chaque marque, chaque modèle se cache un message plus global. Pour certaines marques, la voiture reste une arme de séduction. Pour d’autre la voiture est un espace de sécurité. Ou bien encore, et de plus en plus, un geste pour le climat. Beaucoup de greenwashing qui va à l’encontre de la pollution générées par les désormais très répandus SUV. Si des marques comme Dacia, désormais la marque préférée des français, mise sur une certaine sobriété de ces véhicules, d’autres en font toujours plus.

#SeDéplacerMoinsPolluer la mention pour les publicités automobiles

Alors plutôt que d’interdire et de fragiliser un secteur déjà en difficulté, le législateur français a opté pour un avertissement et des recommandations dans les publicités pour les voitures.

Les constructeurs automobiles ont jusqu’au 1 mars 2022 pour modifier leurs messages publicitaires. Ainsi chaque publicité pour une voiture devrait apposer la mention #SeDéplacerMoinsPolluer. Mais aussi des messages de mobilité alternative. Les publicités pourront proposer différents messages comme « Pour les trajets courts, privilégiez la marche ou le vélo », « Pensez à covoiturer » ou « Au quotidien, prenez les transports en commun ».

Il est malheureusement peu probable que ce genre de message altère la motivation des acheteurs de grosses cylindrées. L’avertissement « évitez de manger trop gras, trop sucré, trop salé » n’a pas chuter les ventes de MacDonald.

Et puis comme dans l’alimentation, alerter sur les mauvais comportements, devrait s’accompagner d’investissement dans les consommations alternatives.