(Last Updated On: 12 mai 2022)

Cabinet Claude Sanchez Immobilier syndic à Toulouse : attention à la sur facturation des frais lors de la vente de votre appartement. Les syndics professionnels sont régulièrement épinglés par la Répression des fraudes. Il faut dire qu’ils disposent d’une créativité hors du commun pour imaginer et factures des frais souvent exorbitants. En avril 2021, après une étude publiée parLa Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), plus de la moitié des syndics ne respectaient pas le cadre de la loi Alur. Pourtant la loi Alur de 2014 visait à améliorer la transparence dans la relation entre le syndic et les copropriétaires, notamment avec la mise en place d’un contrat type. Mais force est de constaté que l’on est bien loin du compte, avec de nombreuses anomalies dans les clauses contractuelles et la facturation de frais. Et à Toulouse le syndic Claude Sanchez Immobilier ne déroge pas à la règle avec une certaine gourmandise pour les frais lors de la vente d’un appartement en copropriété.

Cabinet Claude Sanchez immobilier et syndic à Toulouse

Comme d’autres agences immobilières sur Toulouse, le cabinet Claude Sanchez assure la location, la vente et la gestion des copropriétés. Sur son site internet, le cabinet Claude Sanchez se vante d’une « gestion en bon père de famille » de votre copropriété. On dirait que certains pères de famille sont particulièrement gourmands. Surtout la vente de votre appartement, pourrait bien vous coûter cher.

Les frais exorbitants du Cabinet Claude Sanchez Syndic

Lors de la signature du compromis de vente, le notaire va demander au syndic un pré état daté. C’est à dire votre situation vis à vis de la copropriété. Ce document n’a aucune existence légale. Mais avec le Cabinet Claude Sanchez même ce qui n’est pas légal a un coût. En l’occurrence 299€ pour ce pré état daté. Attention si vous vendez votre appartement et un garage, qui serait géré par le même syndic mais dans une autre copropriété comme cela se trouve dans les collectifs, il faudra payer deux fois !

Mais surtout il faudra repayer au moment de la vente pour cette fois obtenir l’état daté. L’état daté informe le notaire, et donc l’acheteur. Il recense les sommes restant dues par le vendeur au syndicat, qui seront à la charge de l’acquéreur. Ou l’inverse quand la copropriété est débitrice vis-à-vis du vendeur. Chez Claude Sanchez Syndic, il vous en coutera 380€ pour l’état daté. Donc le maximum autorisé par la loi.

Au final sur une vente d’un appartement et d’un garage il peut vous en coûter jusqu’à presque 2000€. Une très belle opération pour le cabinet Claude Sanchez. Comme on dit dans ces cas là, cela fait cher le clic et la feuille de papier. Et surtout n’espérez pas un geste commercial de la part de ce syndic.

A réfléchir si vous envisagiez de changer de syndic dans votre copropriété. Mieux vaut bien comparer !