(Last Updated On: 12 juillet 2022)

Comment réussir un bon mercato foot ? Une des méthodes est de mettre de beaucoup d’argent sur le marché avec que des grands joueurs comme le Real de Madrid de 2002 à 2005 avec Luis Figo, Zinédine Zidane … Le résultat est clair, aucune équipe ne peut gagner avec que, et uniquement des stars dans son équipe. De plus cela pourrait mettre son club en difficulté financière.

Une autre méthode est un mercato avec une logique  d’acheter beaucoup de joueurs à tous les postes comme l’OM. Oui ils ont fini second mais avec pas mal de flop à l’arrivée.

Une méthode plus sûre ?

On remarque que des clubs comme Liverpool et le Real de Madrid de ces dernières années, achètent que des joueurs utiles à des postes importants pour renforcer leur effectif avec des prix raisonnables. On voit que ces deux clubs sont en finale de la Ligue des Champions, un hazard ? Certainement pas.



De nouvelles méthodes ?

Il y a des clubs qui utilisent une nouvelle méthode : la data.

La data permet de repérer des joueurs selon les critères d’un certain style de jeu d’un joueur. Cela permet de trouver des joueurs qui sont dans des championnats moins suivis. Ce qui permet d’avoir un prix plus faible. Il faut voir des clubs qui utilisent cette méthode méthode comme le TSG Hoffeneim et le TFC. Pour le TFC cela leur a permis d’avoir le meilleur joueur de Ligue 2 qui venait de 3ième division anglaise avec un prix de 500 000 euros.



Une méthode qui ne marchera pas à coup sur?

Il y a des club comme le PSG qui oubli qui faut avoir un équilibre offensif et défensif. Ils prennent par exemple Messi alors qu’ils avaient déjà Mbappe, Neymar, Di Maria et Icardi. Ceux sont déjà d’excellents joueurs mais ils recrutent Messi pour l’aspect marketing. Un grand nom du foot cela fait vendre des billets et des produits dérivés. Le constat est qu’ils se sont fait éliminer en 1/8 de Ligue de Champions donc l’aspect marketing ne doit pas être un critère sportif.



 

Comment réussir un bon mercato foot ?

Il faut donc un mercato où l’on prend seulement des joueurs à des postes où en a besoin pour faire un bon mercato. C’est presque une évidence, mais les logiques financières en décident souvent autrement.