Franck Piccard repenser la montagne. Savoie et Pyrénées, même combat !

Le champion olympique de super G, Franck Piccard, et désormais propriétaire de plusieurs magasins de matériel de ski aux Saisies en Savoie et d’un hôtel avec sa famille, réagit à une tribune signée par plusieurs personnalités « Pour vivre en harmonie avec la montagne ».

Le champion, reconvertit dans les services autour des grandes stations de ski, reconnaît avec humilité qu’il faut repenser ce qui est devenue une industrie du ski et de la montagne.

Repenser la montage

La tribune dont il est le signataire avance qu’il faut sortir de la simple logique des stations de ski, pour des stations de montagne. L’activité économique dans les vallées et les montagnes au dessus, ne peut plus continuer à marcher sur la tête pour détourner une nature qui saura toujours nous rappeler à l’ordre. La course aux canons à neige, et installer des hôtels, logements, toujours plus près des pistes doit faire partie du passer. Il faut savoir reconnaître que parfois, on agit mal, ou tout simplement que l’on se perd dans nos projets et ambitions. Le canon à neige, d’abord arrivée pour faire tampon, et optimiser l’enneigement, est désormais devenu une usine à neige qui ne tombe plus. Des coûts d’infrastructure qui ont tiré le ski et les sports d’hiver en général, vers une forme d’élitisme financier, avec des pratiquants toujours plus exigeants.

Mais la montagne, les mers et les forêts sont des sanctuaires.

Les activités autour de Melles

Bref là je m’éloigne, et pour revenir à notre environnement proche, pour rebondir sur cette tribune, il faut poursuivre et accélérer la diversification des activités autour de Melles (randonnées, raquettes, …), dans la station du Mourtis et dans la vallée de Saint-Béat. C’est une immense opportunité, si l’on se donne du courage, que l’on est pragmatique pour rendre possible chaque initiative aussi petite soit elle.

Le Haut-Comminges s’engage ?

Une opportunité qu’Alban Dubois entend bien saisir pour faire rayonner Melles avec ses atouts, sans dénaturer le cadre de vie offert par cet environnement exceptionnel. Dans cette démarche on doit aussi reconnaître l’engagement de Patrick Lagleize, élu, vice-président à la Communauté de Communes des Pyrénées Haut-Garonnaise et guide de haute-montagne.