(Last Updated On: 22 décembre 2021)

Le petit village de Canejan perché au bout du Val d’Aran domine la vallée du Toran sur la rive droite de la Garonne. A 900 mètres d’altitude dans les Pyrénées espagnoles, le petit village de 80 habitants, est limitrophe de la frontière franco-espagnole, avec au nord le village français de Melles. Pour y accéder depuis la France, à la frontière à Fos il faut suivre Les/Vielha, à Pontaut sur la gauche emprunter le pont de Pontaut sur la Garonne. Après quelques lacets, et les premiers hameaux, on accède au village de Canejan. Pour y flâner, mieux vaut laisser la voiture sur le parking à l’entrée du village.

Canejan Val d’Aran

Canejan c’est petit village qui vous nargue depuis la vallée de la Garonne entre la frontière à Fos et Les dans le Val d’Aran. Tout là haut perché, il attire immanquablement nos regards tirés vers le haut et les sommets des Pyrénées. Si aujourd’hui le village ne compte que quelques plusieurs dizaines d’habitants, la vallée et les villages d’altitudes comptèrent jusqu’à un millier d’habitants. Mais un peu comme en France, ce bout de vallée, regarde en arrière ses meilleurs moments.

Pour autant, une petite escapade s’impose dans le village qui profite d’un impressionnant panorama sur la vallée du Toran.

Les petites ruelles du village sont rudement bien agrémentées de pavés, et autres escaliers. Trois monuments s’imposent dans le village. Même si le village semble endormi à cette saison (hiver), il compte un restaurant ouvert sur une grande place. Au bout de la place, le panorama est fantastique.

Restaurant Casa Déo Canejan

Restaurant Casa Deó Canejan Val d’Aran

En s’échappant dans les petites ruelles, on découvre un bel édifice, la casa consistorial (la mairie). Puis un peu plus haut, l’église Sant Sernilh et son cimetière attenant.

Depuis Canejan on accède à plusieurs itinéraires de randonnée.