(Last Updated On: 4 janvier 2024)

Le vélo s’est imposé ces dernières années comme un moyen de transport incontournable, particulièrement en ville, surfant sur le changement des mentalités en termes d’écologie et de consommation énergétique. Cela fait pourtant bien longtemps qu’il est indispensable à tous ceux qui se déplacent en milieu rural et en montagne, comme ici dans les Pyrénées où la sensibilité aux questions d’environnement n’a plus à faire ses preuves. 

 

Face à l’engouement rencontré par ce mode de transport, s’est logiquement posée la question de l’assurance vélo. Mais est-il nécessaire d’assurer son vélo quel que soit son lieu d’habitation ? Voici quelques éléments de réponses pour rouler en toute sécurité à deux roues.

Assurance vélo : les garanties qui doivent vous inciter à en souscrire une

Les assurances vélo permettent aujourd’hui d’obtenir une protection efficace face aux différents risques que l’on peut rencontrer. Si en zone urbaine, la notion de vol est généralement évoquée comme une des principales raisons de souscrire une telle assurance, elle n’est pas l’apanage des villes. De la même manière, le risque de chute, d’accident ou de panne n’est pas directement lié à la densité de circulation rencontrée à Paris ou à Toulouse : en montagne aussi, ces risques peuvent survenir.

 

Ainsi, s’il est aisé, grâce à internet, d’assurer son vélo rapidement avec la maif.fr par exemple, il n’est pas aussi simple de résumer le large spectre des garanties qui justifient l’intérêt d’une assurance vélo. 

De nombreuses autres situations font l’objet de garanties, où que l’on soit, et en voici quelques-unes : 

 

  • la couverture de la casse ou du vandalisme ;
  • le dépannage en cas de crevaison des pneumatiques ;
  • une assistance dans un large rayon autour de chez soi.

Quels types de vélo sont couverts ?

Ici encore, pas de différence entre régions. Les assurances spécifiques pour les vélos vont ordinairement prendre en charge tous types de vélos. Qu’il s’agisse de vélo purement mécanique ou de vélo à assistance électrique, bien utile dans les montées des contreforts des Pyrénées notamment, une assurance vélo peut s’appliquer. 

 

Peu importe l’utilisation et la nature même de la bicyclette dont il est fait usage : du vélo de ville au VTT, en passant par les vélos de transport de type cargo, tous peuvent bénéficier de la même couverture de protection. 

 

Protéger la valeur de son vélo

Comme lorsque l’on assure son véhicule à quatre roues, l’objectif d’une assurance vélo est de pouvoir compenser la perte financière que pourrait causer la survenue d’un risque identifié. Cela est encore plus vrai quand ce mode de transport doux est utilisé au quotidien : quoi de pire que de ne pas retrouver sa monture au moment de l’enfourcher pour aller au travail ou en cours ? C’est donc la valeur du bien qui est protégée par une telle assurance et ce n’est pas marginal pour la majorité de leurs utilisateurs.

 

En cas d’accident ou de vol, les assurances vélo seront en mesure, pour la plupart, de proposer des compensations financières, même transitoires, afin de vous remettre en selle le plus rapidement possible, avec un nouveau vélo