jacheteencomminges.fr (l’Amazon du Comminges) n’est qu’un simple annuaire pour les commerçants du Comminges sort ce mercredi 5 mai 2021. Avec ce site la Communauté de Communauté de Communes Coeur Coteaux Comminges (5C pour les intimes) voulait prendre sa place dans la consommation locale Commingeois. Mais la place de marché locale du Comminges, n’est finalement qu’un vulgaire annuaire de commerces locaux. Ce qui annonçaient un Amazon du Comminges vont pouvoir se rhabiller local. Depuis des mois que la 5C demande aux commerçants et producteurs locaux, on comprend mieux leur faible enthousiasme pour l’initiative.

jacheteencomminges.fr

jacheteencomminges.fr

Jeff Bezos peut dormir tranquille loin du Comminges

La Communauté de Communes Coeur Coteaux Comminges présentait son initiative de valoriser la consommation locale comme l’Amazon du Comminges. Mais au lancement du site jacheteencomminges.fr, on est bien loin de la promesse annoncée.

Sur le site J’achète en Comminges, une nouvelle version des Pages Jaunes du Comminges, il faut pas moins de 6 clics pour sélectionner un produit, … que l’on ne peut même pas commander en ligne.

Par exemple vous voulez acheter un fromage de vache de type Bethmale. Sur jacheteencomminges.fr vous rentrez pas l’onglet Alimentation, puis Fromagerie&laiterie, vous choisissez La crèmerie du Comminges, vous allez sur la boutique du fromager, choisir un fromage de vache, sélectionnez le Bethmale, et puis rien … C’est ça la magie du e-commerce version Commingeoise.

Heureusement grâce à jacheteencomminges.fr, on peut retrouver l’adresse et le numéro de téléphone des quelques commerçants référencés. Pour les producteurs locaux du Comminges, c’est pas encore gagné.

Producteurs locaux du Comminges

Producteurs locaux du Comminges

Car jacheteencomminges.fr, n’est finalement qu’un vulgaire annuaire de référencement de producteurs et de commerçants locaux. Certes les producteurs et les commerçants du Comminges peuvent d’y créer un mini-site pour présenter l’activité, mais l’expérience s’arrête là. Mais on est bien loin de la place de marché qui permettrait de rapprocher producteurs/commerçants et consommateurs. Car le véritable enjeux pour les commerces/producteurs locaux est bien de simplifier le parcours de vente, à des consommateurs habitués à la simplicité.

Un consommateur de Saint-Gaudens, aura plus vite fait d’acheter un fromage de Bethmale sur le site d’Amazon, il ne faut que 2 clics pour recevoir son fromage directement à la maison.

La 5C invente les Pages Jaunes Commingeoises

L’intention était initialement louable, la promesse ambitieuse mais comme beaucoup de collectivités qui se sont lancées sur le sujet, c’est totalement inutile et finalement coûteux pour une expérience frustrante pour tout le monde.

Lancer un place de marché pour des spécialistes est déjà compliqué, alors pour une collectivité locale, le gap est bien trop grand pour appréhender et maîtriser l’approche.

Et ce n’est pas une grosse opération de communication locale, encore plus couteuse qui pourra rattraper l’échec évident de cette place de marché locale.

Une vulgaire copie de l’Office du Commence du Lunevillois (54)

La société éditrice du site jacheteencomminges.fr, mandatée par la 5C pour réaliser la place de marché locale, utilise comme beaucoup d’agences web un CMS (Content Management System). Pour simplifier un CMS c’est une sorte de caneva que les agences développent ou achètent pour créer des sites internet similaires. Avec son CMS, la société Eolas, peut proposer des places de marché en ligne en changeant simplement le contenu local.

Il suffit d’aller sur le site Commerces du Lunevillois pour comprendre car même les rubriques et les onglets sont les mêmes.

Commerces du Lunevillois

Commerces du Lunévillois

Finalement si la place de marché est inutile pour les commerçants/producteurs, et les consommateurs du Comminges, elle est bien utile pour la société Commingeoise qui a facturé le site clé en main.

D’ailleurs si les chefs de projet du site à la 5C ou chez Eolas, pouvait modifier les Mentions légales de J’achète en Comminges, ça ferait déjà un peu plus place de marché locale du Comminges, parce que là on reste Lunéville en Comminges. Et pour le lancement dans 3 jours ça ne fait pas très pro, surtout par rapport au coût de développement de la plate-forme.

Lunéville en Comminges

Lunéville en Comminges

jacheteencomminges.fr (l’Amazon du Comminges) un simple annuaire de commerces locaux … aura encore coûté combien aux contribuables qui continueront de faire leurs courses dans les supermarchés du Comminges.

Au moins Saint-Gaudens aura son arrivée du Tour de France le 13 juillet, car là au moins le commerce local peut en tirer un réel bénéfice. Mais ce n’est qu’un jour dans l’année …