(Last Updated On: 21 janvier 2024)

La Fourche ramasse les produits bio au prix juste pour 2024. Dans une démarché de transparence le supermarché de produits bio, La Fourche, communique auprès de ses clients sur la tendance des prix bio pour 2024. En pleine période d’inflation, et pendant que les français boudent les produits bio pour se tourner vers l’hyperconsommation dans les supermarchés, La Fourche annonce de bonnes nouvelles. A côté de cela les géants de la distribution comme Carrefour, Leclerc ou Super U se livrent à des bras fer avec les industriels de l’agrochimiealimentaire. Ainsi Carrefour déréférence les produits PepsiCo, tandis que Leclerc continu d’écraser les plus petits producteurs. Pour les consommateurs leur choix de consommation impacte désormais directement leur quotidien avec le dérèglement climatique. On ne peut pas d’un côté se préserver de la sécheresse, des inondations et des tempêtes, en continuer d’acheter massivement les produits de la malbouffe hypertransformés et hyperemballés. Alors 2024 sera-t-elle l’année de la prise de conscience pour des courses plus sobres, et plus respectueuses de la nature ?



La Fourche ramasse les produits bio au prix juste pour 2024

Pendant que la grande distribution négocie avec les industriels pour savoir lequel des deux se gavera le plus en 2024, c’est en toute transparence que l’épicerie bio en ligne, La Fourche, donne la tendance.

Au registre des hausses de prix pour les produits bio en 2024, on retrouve l’huile d’olive avec une hausse supplémentaire de 30%. Une hausse directement corrélée au dérèglement climatique avec une sécheresse extrême à laquelle même l’olivier, pourtant sobre, ne résiste plus. Dans le même registre les mauvaises récoltes 2023 de fruits donnent les hausses de prix des confitures 2024 et des fruits secs. Autre augmentation, les conserves de poisson avec à la fois la hausse du prix de l’huile d’olive et du kilo de poisson.



Pour les autres rayons de La Fourche se sont plutôt des baisses de prix sur les amandes ou les noix de cajou. Les baisses de prix concernent aussi tous les produits bio à base de céréales (farines, pâtes, biscottes, couscous, …). L’huile de colza et de tournesol baissent de près de 20% après la hausse spéculative de la guerre en Ukraine.

Enfin d’autres produits de base, mais non alimentaires, amorcent aussi une baisse (5-10%) avec l’incontournable bicarbonate de soude et l’acide citrique.

La Fourche des prix bas et bio

Sur l’application de La Fourche, qui permet de faire ses courses tranquillement de chez soi au fur et à mesure des besoins, on relève quelques prix particulièrement intéressants. La farine de blé bio T65 est ainsi affichée à 1,29€/kilo. La tomate pelée bio s’affiche elle à 2,63€/kilo. Des prix bas mais des prix bio dans la recherche du bon prix pour le client, et du prix juste pour le fournisseur/producteur.