(Last Updated On: 19 octobre 2021)

Le nouveau catalogue Automne/Hiver de La Redoute est arrivé dans les boites aux lettres. Sauf qu’il y a déjà bien longtemps que le catalogue de La Redoute n’est plus dans les boites aux lettres. En photo le catalogue Automne/Hiver de l’an 2000. Avec sa petite odeur caractéristique, toute la famille plongeait dans le catalogue pour choisir vêtements, chaussures, et autres accessoires. Avec de format catalogue, la vente à distance avait déjà cassé les codes du prêt à porter en boutique ou sur les marchés.

Deux collections mode par an

Il y a moins de 20 ans on s’habillait encore rythme des saisons. Bon c’est vrai aussi, que les saisons en ce moment, c’est plus tout à fait pareil non plus. Mais sinon la mode se déclinait en deux grandes collections, Printemps/Eté et Automne/Hiver, et on ne s’en portait pas plus mal. Peut-être aussi qu’à cette période là, les vêtements étaient plus durables. En tout cas on s’en accommodait bien, et finalement bien avant aussi la mode minimaliste 333 (33 vêtements pour 3 mois).

La déferlante de la fast fashion

Les acteurs de la vente à distance et de la mode en général, ont ensuite subit la dure loi des collections au mois, puis à la semaine des enseignes à bas coût. Des enseignes qui produisent et vendent chaque semaine de nouvelles collections entières. Autant dire que tout devient vite obsolète, et ringard. Mais ringard par rapport à quoi ?

Même l’influenceuse Enjoy Phénix, longtemps chantre de la fast fashion, évangélise sur un retour à une slow fashion. Beaucoup de gros mots, pour dire que tout ceci devient absolument ridicule. Il suffit de trainer comme elle le fait sur des réseaux comme Tik-Tok pour voir comment des enseignes de mode à bas coût, organisent la sur-enchère de la dernière mode (d’hier presque déjà). Le message est simple, si vous n’achetez les derniers vêtements présentés par des internautes lambda, devenues starlette de pacotille, vous êtes dépassé !

Fort heureusement, pour ceux qui prennent conscience à la fois de l’absurdité, et de l’impact sur le climat, la tendance change. Et ces changements de comportements pourraient amener les marques à revoir leur positionnement. Demain être le champion du gaspillage des ressources pourraient bien faire de ces marques, des enseignes ringardes.

Consommer autrement

Face à ces géants immoraux, la résistance s’organise. Des consommateurs, de plus en plus nombreux et écoresponsables, changent leurs habitudes. Fini les vêtements bas de gamme tout en polyester (plastique), que l’on ne portera finalement jamais ou si peu. Place à des vêtements de qualité, plus durable, que l’on fera tourner grâce aux enseignes de seconde main comme la ReBoucle de notre Redoute. Bien sûr ces vêtements peuvent paraître plus et trop chers, mais quand on fait le bilan, pas sûr qu’ils soient plus chers que ces vêtements jamais portés.

Alors mieux vaut se faire plaisir, avec quelques vêtements que l’on aime à porter, et à faire revivre en privilégiant quelques achats neufs de qualité, et des achats d’occasion pour faire tourner le dressing.

Le nouveau catalogue Automne/Hiver de La Redoute

Il n’est plus dans nos boites à lettre, mais à nous d’organiser notre dressing en fonction des saisons. C’est un peu comme au marché pour les fruits et légumes.