(Last Updated On: 5 février 2024)

Leclerc sans scrupule avec ses légumes toxiques. Pendant que Michel-Edouard Leclerc ironise avec le plus grand cynisme sur l’inflation qui aurait profité aux agriculteurs, sa chaine de supermarché est contrainte de rappeler des lots de légumes toxiques. Ces lots de légumes contiennent des quantités hors normes de pesticides. Plus précisément il s’agit des produits de la marque Coeur de jardin distribué dans les hypermarchés du groupe Leclerc. Rien d’étonnant à cela quand on connait la propension de Leclerc à sacrifier la santé des consommateurs sur le dos de ses marges hallucinantes. Leclerc est non seulement un champion du greenwashing avec par exemple sa journée Nettoyons la nature, et du pouvoir d’achat washing quand son patron fait les jolies coeurs sur les plateaux télé pour défendre les consommateurs.



 

Les produits Coeur de jardin toxiques chez Leclerc

Les légumes pour soupe au choux de la marque Coeur de jardin sont à ramener dans les supermarchés Leclerc, car ils contiennent des taux anormalement élevés de pesticides. Cela concerne également des céleris branches Coeur de jardin, mais aussi un mélange pour garbure. Bref si vous avez acheté dans votre hypermarché Leclerc des produits de la marque Coeur de jardin mieux vaut les ramener ou les détruire. De manière si vous achetez des fruits et légumes dans un supermarché il y a de grandes chances que, pour faire des économies, pour y perdiez tout votre argent. Les fruits et légumes des supermarchés alourdissent votre bilan carbone, détruisent la biodiversité avec des quantités phénoménales de pesticides, et n’améliorent la vie de personne sauf celle de Michel-Edouard Leclerc.



 

Leclerc bien habitué des rappels de produits

Pour les supermarchés Leclerc la marge n’a pas de prix, et l’argent n’a pas d’odeur. Le site gouvernemental Rappel Conso qui recense les produits impropres à la consommation épingle régulièrement les supermarchés Leclerc. Leclerc avait déjà par le passé réussit le tour de force de vendre des compotes de pommes toxiques. Il suffit de lister les produits rappelés par Leclerc pour se rendre compte du risque pris à faire ses courses dans cette enseigne prêt à tout pour gagner toujours plus d’argent. Nous avons le pouvoir de changer le modèle de consommation.



Et dire qu’un autre immense supermarché Leclerc doit encore pousser au nord du Comminges à Muret dans la zone au nom funeste de Portes des Pyrénées.