Se faire une beauté avec des produits naturels et bio en privilégiant les circuits-courts c’est désormais possible et même facile. La période de confinement strict en 2020, a révélé que l’on pouvait vivre différemment que dans l’hyper consommation. On regardant autour de nous, on a découvert des cultivateurs, des éleveurs, des producteurs, … avec un savoir faire certain. Et même si depuis la grande consommation est repartie de plus belle, certains continuent de s’engager pour une consommation plus locale, plus bio, et plus écoresponsable.

Les vertus de la consommation locale

Ce qui était comme une évidence il y a encore quelques décennies, et devenue comme une utopie aujourd’hui. Jadis (là on est bien dans le passé), on trouvait toute sorte de commerces dans nos villages, même les plus petits. Il était facile de s’approvisionner près de chez nous, dans de petites épiceries indépendantes. Puis est venue la folie des supermarchés, avec leurs promesses de tout trouver, et de créer des emplois, … Mais quelques années plus tard c’est le e-commerce qui fait la même promesse. Alors aujourd’hui nos petits villages sont vides de leur commerce, et l’on doit prendre sa voiture pour le supermarché d’à côté, ou attendre le colis qui aura traversé la planète.

Entre temps une pandémie est passée par là, et on redécouvre les vertus de la production et de la consommation locale. Quelques rideaux s’ouvrent dans les boutiques de nos villages, des épiceries bio et locales, des boutiques de producteurs, et même de nouveaux petits marchés de plein vent.

Dans ces nouvelles échoppes on trouve bien plus facilement des produits locales, et artisanales pour prendre soin de soi.

On trouve ainsi des savons artisanaux, du dentifrice en poudre, des baumes pour la peau, des feuilles de djeka des déodorants et shampoings solides, … Par contre si vous cherchez un bon botox capillaire jean michel cavada mieux cette fois commander en ligne.

Une autre façon de se faire une beauté sans fréquenter les galeries marchandes de l’hyperconsommation et ses chaines de boutiques beauté. Après pour certains produits, comme les parfums il reste la possibilité de commander en ligne sur une parfumerie en ligne.

Et au final c’est votre empreinte climatique qui s’améliore grandement si vous simulez votre impact avec Nos GEStes climat.

Le plaisir de faire soi-même ses produits

C’est l’autre tendance de fond post confinement, faire soi même ou dit autrement le DIY (Do It Yoursel). Dans ces nouvelles épicerie bio et locales, on trouve généralement tous les composants et ingrédients pour réaliser soi même ses produits de beauté, d’hygiène, et même la lessive.

A côté des produits de beauté fait maison, on peut aussi se lancer dans la fabrication de son pain, ou bien encore dans la couture redevenue tendance. Dans l’esprit zéro déchet, on peut avec une machine à coudre SilverCrest réaliser des sacs à courses, des couvres plats, des trousses de toilettes, …

On ne veut pas ressortir le « c’était mieux avant », mais c’est quand même vrai qu’avec un peu de bon sens on peut vivre et consommer autrement sans mettre le feu à la planète.