Mon ami est un arbre, et pour Laurent Tillon il s’appelle Quercus. Et c’est un chêne.

Mon ami est un arbre

Voilà encore une histoire intime d’homme et de nature, celle d’un homme et d’un chêne Quercus. On vous avait déjà parlé de votre de voisin est un ours ? Et si votre meilleur ami était un arbre ?

Le Chêne Quercus et Laurent Tillon

Être un chêne sous l’écorce de Quercus, est un livre qui vient de paraître aux éditions Actes sud. Il est écrit par Laurent Tillon, chargé de mission biodiversité à l’ONF (membre du Conseil National de la Protection et de la Nature), et écrivain à ses heures perdues.

Laurent Tillon raconte et explique comment il a noué une relation amicale forte avec un chêne depuis ses quinze ans. Lors d’une promenade à vélo, comme on pourrait le faire dans les Pyrénées Haut-Garonnaises, sur l’itinéraire de Transgarona, Laurent Tillon s’égare dans la forêt.

Puzzle Wood Melles

Puzzle Wood à Melles

Mon ami est un arbre avec Laurent Tillon

« J’ai eu une sorte de prise de conscience de la sérénité qui s’installait quand j’étais en contact avec cette forêt et ce site. J’ai eu l’impression de me ré enraciner. » raconte l’auteur. Une citation qui raisonne tout particulièrement après le confinement où beaucoup de citadins sont venus se réfugier dans nos montagnes. Et tous relatent aussi d’une re-connexion avec la nature, certes moins puissante, mais tout aussi révélatrice.

Laurent Tillon enfonce même le clou avec « Le contact avec ce chêne a été une révélation et m’a permis de prendre conscience de la place  de l’homme dans son environnement et de la futilité de l’empressement qu’on peut avoir dans notre quotidien.« . Laurent Tillon n’a pas écrit se livre pendant la crise sanitaire inédite. Pourtant il révèle le sentiment de bon nombre d’entre nous confrontés à notre fragilité humaine.

Espérons simplement que ce besoin de se rapprocher d’une vie plus proche de la nature et respectueuse de l’environnement saura perdurer.

La forêt est un réseau

Laurent Tillon rappelle que la forêt est un réseau qui, à la différence du réseau Internet, « permet à plein d’espèces de communiquer entre elle. L’information, les énergies, la nourriture, circulent entre des espèces qui ont besoin les unes des autres. ».

Car si l’homme Laurent Tillon raconte sa relation forte avec ce chêne qui lui a tendu les bras avec ses racines. Le professionnel et expert de la forêt, nous rappelle la force d’un écosystème naturel et forestier.

Un récit prenant et mêlant, sentiments et sciences, au coeur de l’écosystème complexe et fragile de la forêt.

Livre le livre de Laurent Tillon

Etre un chêne sous l’écorce de Quercus à découvrir sur le site de l’éditeur. Un livre à emporter lors d’une randonnée en forêt Melloise ?