Explorez de nouveaux horizons ou les environs de votre camp de base. Après une longue semaine de travail, faites une pause méditative pour profiter des fruits de votre travail ou observer la nature. Des parcours de montagne aux parcours de plage, il y en a pour tous les goûts. Il existe de nombreuses façons de pratiquer et d’apprécier la randonnée.

Quels que soient vos objectifs et vos buts, votre équipement doit vous aider plutôt que vous gêner. Dans ce post, nous vous fournirons toutes les informations dont vous avez besoin pour adapter votre kit au type de randonnée que vous avez l’intention de faire. N’emportez que ce dont vous avez vraiment besoin. Vous marcherez plus léger si vous souriez ! La randonnée en montagne, que ce soit en été ou en hiver, est un exercice physique et sportif en soi. Par conséquent, il faut disposer d’un équipement et de conditions appropriés. Voici quelques conseils simples et rapides pour votre équipement et vos vêtements.

Le sac à dos de randonnée

Évitez le sac à dos « de ville », qui est si petit que vous ne pouvez y mettre que votre paquet de mouchoirs. Pour les randonnées à la journée, un sac de 30 litres est idéal. Même pour les promenades dites de « transit de bagages », un sac à dos est nécessaire. Pourquoi ? Parce que la randonnée nécessite une certaine autonomie : pour une excursion à la journée, par exemple, il est indispensable d’avoir un pull, un vêtement de pluie, un pique-nique et une bouteille d’eau. Un appareil photo, des ustensiles, de la crème solaire et d’autres articles sont souvent ajoutés à cette liste. Pour faire votre liste, vous pouvez consulter le site d’un ami ici. Le sac que vous choisirez aura une incidence sur votre confort et donc sur votre plaisir de la randonnée.

Chaussures de randonnée

Être à l’aise dans ses chaussures, c’est-à-dire avoir des chaussures de marche usées, permet d’éviter les ampoules. Dans le pire des cas, si vos chaussures sont toutes neuves, vous pouvez utiliser la sangle comme mesure préventive ; c’est à la fois utile et économique.

Avant tout, une bonne paire de chaussures doit être confortable et ne pas vous causer de gêne. Assurez-vous d’être à l’aise dans vos chaussures en les essayant et en les testant avant de partir. Quelle que soit la complexité de la randonnée, la semelle doit être de qualité, c’est-à-dire bien cousue et non glissante sur des terrains variés et humides (type vibram). Les chaussures doivent être hautes pour protéger vos chevilles ; pour limiter les blessures au dos et aux articulations, une semelle amortissante doit être placée entre le pied et la semelle elle-même.

La qualité du tissu et des coutures est essentielle pour une utilisation intensive. Bien sûr, il est également bon d’envisager de remplacer une paire de chaussures si nécessaire. Ah, ces vieilles bottes qu’on n’a pas portées depuis des années, aux semelles presque cuites qui vous lâchent dès le deuxième jour !

Les vêtements

Quechua produit des matériaux de haute qualité qui satisferont la majorité des débutants. Pour le bas, je recommande un pantalon de randonnée basique en matière élastique pour plus de confort. Pour le haut, utilisez la méthode des 3 couches décrite dans cet article. Par conséquent, vous aurez besoin d’un t-shirt technique, d’une veste en polaire ou en duvet, et d’une veste imperméable/anti-vent.

Je recommande des chaussettes en laine mérinos pour les chaussettes. Si Quechua ne se vend pas en ce moment, cherchez un autre commerçant. La marque Icebreaker, spécialisée dans la laine mérinos, vend d’excellentes chaussettes. En hiver ou hors saison, vous aurez besoin de gants et d’un chapeau. Pensez à porter un chapeau, de la crème solaire et des lunettes de soleil pour vous protéger du soleil.

Matériel de premiers soins

Il n’est pas nécessaire d’apporter une grande trousse de premiers soins achetée telle quelle ; elle est beaucoup trop lourde et on ne sait jamais ce qu’elle contient. Choisissez une ou deux compresses antiseptiques, des bandages, du ruban adhésif, du désinfectant, des ciseaux et une pince à épiler. La plupart du temps, cela suffit.