Comment rendre la vie en entreprise plus écoresponsable ? On y passe beaucoup de temps, et le moins que l’on puisse dire c’est que c’est rarement le lieu des pratiques les plus écoresponsables. Quand on s’évertue à limiter et trier nos déchets à la maison et que l’on voit des bennes tout en vrac derrière son entreprise, on mesure combien le chemin va être long.

Une vie de bureau plus écoresponsable

Selon l’emploi occupé, c’est dans nos vies de bureau que l’on peut initier assez facilement des changements. Et pourtant la tâche peut s’avérer ardue tant les pratiques de nos collègues peuvent être antipodes. Comment faire évoluer le commercial de l’entreprise, qui gare sa Porsche le plus près possible de l’entrée, et fier de présenter son dernier gadget made in china, …

Cela commence bien souvent par la pause café du matin, on l’on bannira les gobelets jetables, en amenant son mug. On bannira également les touillettes, ou autres sucre en sachet ou suremballé. Ce n’est pas si compliqué de mettre à disposition des cuillères, ou une verseuse de sucre en poudre (bio si possible). En activité, on veillera à trier les déchets qui se présente, on limitera les consommations électriques, et les temps de réunion (c’est pour votre santé mentale cette fois).

A la pause déjeuner, le restaurant d’entreprise est bien souvent et malheureusement le lieu d’un gâchis alimentaire important. En alternative vous pouvez amener votre repas avec vos contenants en verre ou inox. On peut aussi parfois disposer d’un foodtruck sur le parking de la zone d’activité, qui accepte que vous repartiez avec votre repas dans vos contenants.

Sur les trajets domicile-travail, on privilégiera les déplacements doux en transport en commun ou vélo même électrique.

L’approvisionnement des entreprises

C’est souvent un grand de désarroi quand on voit l’envers du décor des approvisionnements en entreprise. Des fournitures de bureau, mais surtout les achats de matières premières dans les entreprises industrielles, ou dans la distribution, tout est tellement suremballé. A la maison on s’efforce de faire des courses en vrac pour économiser quelques emballages. Mais sur son lieu de travail, les volumes de déchets son incomparables, et bien souvent ne concernent vraiment personne. Repensez à ces palettes qui arrivent entourées de film plastique et de papier bulle, …

Il y a la matière à améliorer les comportements de nos entreprises dans le conditionnement de leurs marchandises. On pourrait tellement économiser de plastiques. Mais la tâche est rude.

Même si de nombreuses entreprises commencent à se pencher sur la question. On mesure combien le chemin sera long pour raisonner des pratiques bien ancrées.

Maintenant avec en tête ces quelques bonnes pratiques écoresponsables en entreprise, on peut améliorer son impact sur climat, et le vérifier sur Nos GEStes climat.