Opération « Mourtis propre » ce dimanche 9 mai 2021 organisée par l’association Cap’O’Mourtis. Maintenant que nous sommes déconfinés, il est temps de rendre à la nature ce qu’on lui a pris pendant tant de temps. Aussi, Cap’O’Mourtis attend un maximum de bénévoles pour l’aider à nettoyer le site de la station du Mourtis. Et puis avec une saison d’hiver difficile, la station a aussi besoin de son petit nettoyage de printemps.

Opération « Mourtis propre » ce dimanche 9 mai

Tout est dans le titre, l’équipe de Cap’O’Mourtis mobilise des bras bénévoles pour nettoyer la station du Mourtis. Le rendez-vous est fixé à 9 heures sur le grand parking de la station au dessus de Boutx.

S’il appartient à chacun, pratiquant et adepte de la montagne, d’être écoresponsable dans ses activités de montagne, on sait bien que d’autres ne sont que des consommateurs de la montagne. Enfin surtout des consommateurs de la loisir, et la montagne n’est qu’un support à ces activités.

Point de moral dans notre propos, mais simplement l’envie de mobiliser autour de l’écoresponsabilité de chacun. Façon colibri, les initiatives se multiplient pour renforcer les pratiques écologiques sur le territoire. Philippe Crampé, Président de Pyrénées31, évoquait avec nous, les projets de la CCPHG notamment en matière de mobilité douce. D’autres élus sur le territoire, comme Alban Dubois, Maire de Melles, s’accrochent à des projets d’écologie pragmatiques. Comme construire des cabanes pastorales, avec les habitants du village, et en utilisant les arbres tombés dans la commune. Ou bien introduire des chevaux de Merens à Labach de Melles, pour la prévention des incendies qui nous menacent. A Fos et Saint-Béat, deux épiceries de village s’activent pour distribuer au mieux des produits locaux, bio et écoresponsables. Au delà d’une consommation plus durable, il en va aussi de la vie de nos village de montagnes.

D’autres dans des territoires de montagne voisins, s’engage à nettoyer et nettoyer les Pyrénées, surtout les gros déchets. C’est le cas de Jimmy Vial dans les Pyrénées Orientales.

Jimmy Vial nettoie les Pyrénées à dos d’homme

Jimmy Vial nettoie les Pyrénées

Jimmy Vial redescend les gros déchets des Pyrénées à dos d’homme

Ce passionné de trail et de montagne, ne supporte plus (et on le comprend), les déchets qui s’accrochent à la nature de nos Pyrénées. Il y a les actes négligeant, comme tout ces sachets plastiques qui s’envolent pendant les randonnée et pique-nique. Pour cela, c’est tellement plus simple de passer à la consommation vrac, et de ne rien emporter en plastique en montagne.

Mais il y a les gros déchets, dont on se demande même comment, ils ont finir dans nos sommets. Alors Jimmy Vial, lassé mais pas désabusé, a décidé de redescendre à dos d’homme ces gros déchets qui trainent depuis des décennies parfois. Il découpe des vieux bidons en métal, de vieilles clôtures en barbelé, et même des moteurs d’ULM. Et pour cela Jimmy, veut réintroduire le portage à dos d’homme pour redescendre tout ces débris à la déchèterie.

Aussi, comme une seule homme ne viendra pas à bout de cette tâche, il a créé une association pour sensibiliser à cette cause des déchets en montagne pour rallier celles et ceux qui pratiquent et pourraient faire un bout de chemin avec ces déchets.

Pour y parvenir Jimmy a créé une association « Rêves O sommets » que vous pouvez soutenir dans sa collecte en cours.

Pour le reste on ne peut que vous inviter à réécouter sa présentation sur France Inter.