(Last Updated On: 15 septembre 2022)

Tour de France 2023 parcours et étapes du 1er juillet au 23 juillet 2023, commencent à être dévoilées par Christian Prudhomme directeur du Tour. Et l’on sait désormais, que comme en 1992, le Tour de France 2023 partira du pays Basque espagnol. Les coureurs du Tour de France 2023, passeront les trois premières étapes de la course dans le pays Basque espagnol, avant de rejoindre la France le 3 juillet 2023 avec une arrivée à Bayonne. La première étape basque (Bilbao – Bilbao 185 km) comportera plusieurs ascensions courtes mais raides. Sur le parcours les coureurs grimperont la côte de Pike à moins de 10 kilomètres de l’arrivée. L’arrivée de cette première étape sera jugée en haut d’une pente à 5 %. Le col de Jaizkibel sera au programme de la seconde étape entre Vitoria – Saint-Sébastien (210 km). La troisième étape partira de Amorebieta, en passant la frontière à Irun, pour terminer la première étape en France à Bayonne.



Etape 1 / 1er Juillet 2023 / Bilbao – Bilbao (185km)

Etape 2 / 2 Juillet 2023 / Vitoria – Saint-Sébastien (210 km)

Etape 3 / 3 Juillet 2023 / Amorebieta – Bayonne



Tour de France 2023 parcours et étapes du 1er juillet au 23 juillet 2023

Le parcours complet du Tour de France 2023 sera présenté le 27 octobre 2022 au cours de la traditionnelle cérémonie de présentation. Quelques indiscrétions annoncent que les deux villes horlogères de Morteau et Chaux-de-Fonds candidatent conjointement pour faire partie du tracé 2023 du Tour de France. Pour le reste à suivre …

Le journal La montagne, croit connaître une étape entre Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne) et le sommet du Puy de Dôme. Avec le lendemain une journée de repos et un départ d’étape depuis Clermont-Ferrand.

Du côté de France Bleu Limousin on avance aussi la piste de Saint-Léonard-de-Noblat (Haute-Vienne) en hommage à Raymond Poulidor, mais aussi une étape à Limoges le 8 juillet.



Le Tour de France 2023 dans les Pyrénées ?

Après son départ au Pays Basque espagnol, le Tour de France 2023 partira t-il en première semaine arpenter les Pyrénées ? Ou remontera-t-il le long de la côté océanique ? La seule chose qui est sûre c’est que le Tour de France 2022 passera la dernière semaine en Occitanie. L’organisateur ASO a notamment prévu une belle étape au départ de Saint-Gaudens. Saint-Gaudens, la cité Comminges, était ville d’arrivée en 2021 et ville d’arrivée en 2022. Mais aussi une étape dantesque entre Lourdes et Hautacam. Pour découvrir le programme du Tour de France 2022 dans les Pyrénées et en Occitanie.

Pour les étapes Pyrénéennes de ce Tour de France 2023, on rêve forcément d’un passage à Melles avec une arrivée du Tour au Mourtis par le col de l’Artigascou. Mais avant pour cela, quelques lourds travaux de voirie sont à prévoir. A quand le Tour de France à Melles ?



Tour de France 2023 féminin à Rodez et dans les Pyrénées ?

La ville de Rodez bien habituée du Tour de France, annonce candidater pour accueillir une étape du Tour de France 2023 Féminin. Et de l’Aveyron il n’y a qu’un pas, ou plutôt que quelques tours de roue.



Les indiscrétions sportives pour ce Tour de France 2023

En attendant le Tour de France 2023, quelques indiscrétions sportives filtrent. L’équipe française Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux pourrait aligner son sprinter espoir Biniam Girmay. Le manager de l’équipe le voit bien s’imposer comme les déjà anciens sprinters Wout Van Aert ou Mathieu van der Poel.

Sur le Tour de France 2023 on attend évidemment le retour de Julian Alaphilippe, surtout que Christian Prudhomme annonce des premières étapes taillées pour des puncheurs. Du sur mesure pour le double champion du monde.

On espère bien sûr une belle revanche entre Tadej Pogacar (UAE Team Emirates) et Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma). Peut-être verront-on aussi le prodige belge Remco Evenepoel (QuickStep Alpha Vinyl), jeune vainqueur de la la Vuelta 2022 ? Et pourquoi pas le vainqueur du Giro 2022, Jai Hindley (Bora-Hansgrohe). Dans quel état de forme sera Egan Bernal, le vainqueur du TDF2019 ? Et quid du jeune français qui monte discrètement Pavel Sivakov ?

Le Tour de France 2023 semble par contre compromis pour le Colombien Nairo Quintana (Arkea-Samsic) disqualifié de sa sixième place pour une infraction médicale.



Tour de France 2024 depuis l’Italie ?

C’est ce qu’avance le journal Italien La Gazzetta dello Sport. Selon eux le Tour de France 2024 pourrait s’élancer depuis Florence, mais surtout l’arrivée ne serait pas jugée à Paris mais à Nice. Une arrivée du Tour de France loin de Paris serait une grande première. Mais avec les Jeux Olympiques, l’arrivée finale à Paris serait plus difficile à organiser, d’où une possible arrivée du Tour de France 2024 à Nice. Le journal Italien annonce même les étapes Italiennes de ce Tour de France 2024. La première étape pourrait se courir entre Florence et Rimini. La seconde étape conduirait les coureurs de Cesenatic à Bologne . La troisième étape entre Modène et Piacenza. Enfin la quatrième étape ramènerait les coureurs en France depuis Pinerolo.



En attendant retour le Tour de France 2022

Près de trente ans plus tard, le Tour de France 2023 s’élancera à nouveau depuis le Pays Basque espagnol. En attendant le Tour de France 2022, s’élancera à l’opposé à Copenhague, pour un départ inédit au Danemark. Autre nouveauté du Tour de France 2022, une édition féminine, le Tour de France Femme du 24 au 31 juillet 2022. Deux épreuves distinctes, mais qui devrait marquer l’avènement d’un Tour de France plus éco-responsable.



Absent du Tour de France 2022, on espère évidemment revoir Julian Alaphilippe sur les routes du Tour de France 2023. C’est aussi le souhait de Christian Prudhomme, Directeur du Tour. Il a tenu à souhaiter le meilleur pour la fin d’année 2022 à Julian Alaphilippe. Avec l’espoir et l’ambition de remporter un troisième titre mondial consécutif… Julian Alaphilippe pourrait arborer un nouveau maillot arc-en-ciel sur le Tour de France en 2023.

Sur le Tour de France 2022, Jonas Vingegaard (Jumbo-Visma) s’impose devant Tadej Pogacar (UAE Emirates). Les deux hommes se sont livrés à un duel avec beaucoup de panache. Mais dans un jour sans dans l’ascension du col du Granon, Tadej Pogacar, a laissé s’envoler Jonas Vingegaard vers la victoire.