(Last Updated On: 25 novembre 2021)

Une choucroute réconfortante, végétarienne et bio pour se réconforter pendant l’hiver, sans trop culpabiliser. L’hiver c’est une question de goût, d’habitudes et de nécessité physiologique, on a besoin de plats chauds et réconfortants. Et si bien souvent cela passe par le gras, comme une raclette, une fondu, un boeuf bourguignon, … la choucroute, certes non Pyrénéenne est une bonne alternative. Si elle réchauffe les corps et les âmes du nord-est, elle fera de même dans nos montagnes. Mais à l’heure du consommer mieux, autrement, plus écologique et plus écoresponsable, la choucroute se décline en recette végétarienne. C’est à la fois plus économique, plus digeste, et plus écologique. Elle satisfera les végétariens et les flexitariens.

Recette de choucroute végétarienne et bio

Difficile de parler d’une véritable recette, tant elle fera pâlir nos amis Alsaciens. Car ici, c’est plus un recette d’assemblage qu’une recette ancestrale de la choucroute. Traditionnellement, on doit préparer le chou comme il se doit avec le bon vin blanc et les bonnes épices. Mais ici, on a choisi une préparation de chou bio, déjà préparée au vin blanc avec ses baies de genièvre.

Mais le pire (pour les carnivores) est à venir !

Dans cette recette d’assemblage, point de viande. Et quand on sait que l’authenticité d’une choucroute vient de sa garniture, il y a de quoi crier au scandale. Même si pour la viande, il n’y a pas vraiment de règles définies, il doit quand même forcément figurer des saucisses et des morceaux de porc (natures, salés ou fumés).

Pour cette composition de choucroute, les saucisses sont toutes 100% végétales. On va composer notre choucroute avec des saucisses préparées avec des protéines de blé (sans huile de palme) ou d’autres légumineuses. Non seulement cette recette de composition limite l’impact sur le climat, mais elle permet d’avoir une activité normale après le repas 🙂

Il ne reste qu’à préparer des pommes de terre à la vapeur, et à table !

Avec l’odeur du chou, la douceur de la pomme de terre, le fumé des saucisses végétales, et une pointe de moutarde on se réconforte sans culpabiliser. Surtout que ces ingrédients proviennent de l’agriculture biologique. Et à l’heure de la digestion, plus rien ne vous empêche d’aller crapahuter pour ramasser des châtaignes à Melles.