(Last Updated On: 19 novembre 2021)

Ramasser des châtaignes dans les Pyrénées à l’automne, dans les différentes forêts du territoire. Une bonne balade en forêt avec le prétexte de ramasser des châtaignes à déguster dans la cheminée, au four, en accompagnement, en soupe, en confiture ou râpées sur un dessert. Et comme notre territoire ne manque pas de forêt il serait dommage de se priver de la balade et de la châtaigne. Alors comment se lancer dans la cueillette de la châtaigne ? Comment préparer ensuite les châtaignes pour les déguster ? Petit tour de la châtaigne dans les Pyrénées.

Quand ramasser les châtaignes dans les Pyrénées ?

Les châtaignes se ramassent à l’automne, début octobre jusqu’à fin novembre. Bien sûr il vaut mieux arriver assez tôt dans la saison. D’abord, parce qu’ainsi elles sont bien fraîches, et souvent meilleures si elles ne sont pas restées au sol trop longtemps.

En revanche, plus la saison avancent plus on les retrouve déjà ouvertes sur le sol. Le mieux c’est d’en profiter tout le long de la saison, plutôt que de faire un stock qu’il faudra ensuite essayer de conserver au mieux. Et bien il faut bien en laisser aussi aux animaux comme nos ours et les sangliers notamment. D’ailleurs, sur quelques chemins, on voit bien que d’autres sont passés bien avant nous avec leurs sabots.

Comment ramasser les châtaignes ?

Pour les néophytes, peu de risque de confondre la châtaigne avec le marron (du marronnier) non comestible. Dans une bogue de châtaignier, on trouve deux ou trois châtaignes plus ou moins grosses. Tandis que dans une bogue de marronnier, il n’y a qu’un marron.

Cueillette chataigne pyrénées

Cueillette des châtaignes dans les Pyrénées

Mais sinon dans la meilleure situation on trouve des châtaignes déjà ouvertes sur le sol. Mais bien souvent elles sont encore dans leur bogues, alors ça pique un peu, … Pour les ouvrir, on peut prévoir des gants de jardinier (pour les rosiers) pour les ouvrir, un bon coup de pied, ou avec une pierre.

Comment conserver les châtaignes ?

Le plaisir c’est déjà de les consommer sur le moment à la saison, avec les premières flambées dans la cheminée. Mais on peut aussi avoir envie d’en conserver pour les déguster à Noël ou tout le long de l’hiver. Sans aucune préparation, on peut les conserver dans un bac rempli de sable. Mais sinon, le plus courant, c’est de les faire cuire, de les éplucher (le moins marrant), et ensuite de les stocker. On pourra alors soit les congeler ou les préparer dans des bocaux.

Comment déguster les châtaignes ?

Fraîches on peut les faire griller sur le feu ou au four. Il suffit de réaliser une petite entaille sur le haut de la châtaigne, et de les mettre dans une poêle à châtaigne dans la cheminée, ou sur une plaque au four avec un peu de gros sel.

Cuites et pelées, on peut en profiter en accompagnement d’un plat à Noël classiquement. La châtaigne accompagne agréablement une soupe d’hiver. On peut aussi les transformer en confiture. Mais c’est également très bon et très simple de les râper sur une crème au chocolat maison.

D’un point de vue nutritionnel, la châtaigne n’a que des qualités, et s’intègre parfaitement dans une alimentation sans gluten.

Alors la châtaigne c’est l’aliment parfait à l’automne pour profiter de bonnes balades en forêt et se régaler ensuite tout l’hiver.