Haute-Garonne Montagne, le syndicat mixte créé par le Conseil départemental en 2018 pour gérer les 4 stations de la Haute-Garonne.

Haute-Garonne Montagne pour gérer les 3 stations

Le syndicat mixe Haute-Garonne Montagne gère les stations de montagne haut-garonnaises de Luchon Superbagnères, du Mourtis et de Bourg d’Oueil.

En effet, face aux défis de mutation nécessaire des stations de montagne, en station quatre saisons, le Conseil Départemental 31 s’engage sur un plan d’investissement de 25 millions. Une partie de ce plan servira notamment à renouveler les télécabines de Luchon vielles de près de 30 ans.

Ce plan d’investissement porte sur les 3 stations citées précédemment, et la station de Peyragudes. Celle-ci à cheval entre les deux départements de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées, est incluse dans ce programme au travers d’une convention de partenariat.

La montagne face au réchauffement climatique

Le reportage plutôt alarmant de Jamy sur le réchauffement climatique dans nos montagnes, témoigne de la nécessité de transformer nos activités en montagne. Sur notre territoire, il semble presque acquis que d’ici 2050 les chutes de neige vont devenir si rares, qu’il sera difficile de maintenir des stations de ski exclusive.

Il n’y a pas à notre connaissance d’étude en cours sur le réchauffement climatique dans les Pyrénées. Mais si vous en connaissez nous sommes preneurs.

Les stations de montagne 4 saisons

Alors, au-delà de la redynamisation du tourisme hivernal, le Conseil Départemental 31 ambitionne de repositionner les stations de ski vers de nouvelles formes de tourisme quatre saisons.

Un tourisme vert, qui pourrait particulier autour du vélo, en vallée (Transgarona) ou dans les stations. On peut aussi penser valoriser le patrimoine local, autour d’un parcours clairement identifié.

Cela implique également de diversifier l’offre d’activité en montagne, mais de maintenir et de développer les emplois dans les vallées. Car sans service, sans équipement, dans la vallée, les activités de montagne ne suffiront pas à attirer et fidéliser les touristes. Le Conseil Départemental pourrait s’appuyer sur les deux stations vertes de Bagnères de Luchon et Saint-Béat.

Le thermalisme et le thermoludisme sont également à repositionner par rapport à des pratiques et des attentes plus actuelles.

Il faut peut-être aussi repenser l’offre de restauration, pour élargir l’offre au delà des plats authentiques, pour des carte plus dans la tendance de la restauration à emporter (des recettes végétales, plus healthy, …).

Le télétravail est à notre sens, avec des espaces de coworking et des tiers-lieux, une opportunité pour redynamiser les vallées avec des néo-travailleurs sur le territoire. Des néo-travailleurs, certes en télétravail, mais en besoins locaux bien réels.  Pour cela, le déploiement du Très Haut Débit et de la fibre optique dans le Haut-Comminges, et les Pyrénées Haut-Garonnaises doit se déployer sans tarder (avec le soutien de Fibre 31).

L’économie touristique représente une part essentielle des emplois sur le territoire de la Communauté de communes des Pyrénées haut-garonnaises. Aussi à l’échelle de l’intercommunalité c’est 24% des emplois en lien direct et indirect avec le tourisme.

L’accueil de Haute-Garonne Montagne

L’accueil de Haute-Garonne Montagne sera ouvert les samedi 13 et dimanche 14 mars de 8h30 à 17h30 sur les allées d’Etigny de Bagnères de Luchon. Et en station à Superbagnères et Le Le Mourtis de 9h à 17h.

Les 3 stations de Haute-Garonne Montagne :

Luchon Superbagnères

  • Domaine skiable : 32 km de pistes dont 1 piste de luge, 1 snowpark , 3 circuits raquette, 1 piste de ski de fond.
  • Altitude : de 634 mètres (télécabine de Luchon) à 2133 mètres.
  • 2 espaces de luge : en face du restaurant La Chapelle et en face du Croquevite
  • 3 parcours balisés de raquette : balade panoramique, circuit des Crêtes et la Forestière
  • 1 parcours de ski nordique (sur le circuit des Crêtes)

Le Mourtis

  • Domaine skiable : 23 km de pistes dont 1 piste de luge, 1 circuit raquette, 1 piste de ski de fond.
  • Altitude : de 1361 à 1800 mètres.
  • 2 espaces de luge : parking supérieur et secteur Artigues
  • Espace petit skieur : tapis roulant
  • 2 parcours balisés de raquette
  • 1 itinéraire ski nordique « Artigascou »

Bourg d’Oueil

  • Domaine skiable : 5 km de pistes dont 1 piste de luge et des circuits raquette en itinéraire libre.
  • Altitude : de 1336 à 1442 mètres.