Sylvain Cazalbou, excité de la vie (Pyrénéenne) dans [On s’en Melles]. Il est aussi bien trop humblement auteur, compositeur et interprète.

Bonjour Sylvain, quel Pyrénéen êtes-vous ?

Ma famille paternelle est originaire de Fos et j’y ai grandi au rythme des week end et vacances scolaires à y retrouver mes amis.

Quand mes parents sont décédés, j’ai pu garder leur maison, et c’est vraiment à ce moment là que j’ai pu ressentir le profond attachement que j’avais pour nos Pyrénnées et Fos en particulier. Je ne sais pas comment expliquer cela, comme l’impression que je plantais mes racines…

Pourtant je ne pense pas être plus terrien, que marin, voir Martien. Mais j’aime d’une manière générale l’authenticité, et ce coin, les amis, les habitants du val d’Aran le sont définitivement.

Dans les Pyrénées Haut-Garonnaises, on a toujours le regard pointé vers les sommets. Vers quels sommets voulez-vous aller ?

J’aime les sommets accessibles, ceux sur lesquels on peut espérer arriver le plus haut possible. Et surtout ceux sur lesquels on peut amener le plus de monde possible.

Nous venons de monter une association à Fos, dont je suis pour cette première année le président. Km125.1 Les pieds dans l’Oc.

Nous sommes parti du constat que notre village méritait de vivre, revivre et bien !

Paradoxalement c’est la période estivale, coincée entre deux confinements, qui nous à ouvert les yeux. Nous avons retrouvé l’ambiance et la joie de vivre de notre enfance. Des gens dans les rues, des sourires des partages. C’est tout ce que nous voulons avec Les pieds dans l’Oc.

Après, à titre plus personnel bien sûr, continuer à écrire, composer pour moi ou d’autres. Arriver à dire par des mots ce que l’on ne sait pas forcement dire de vive voix.

Sylvain Cazalbou et ses musiciens

Sylvain Cazalbou et ses musiciens Alex Sauvion (percussions), Mayu (basse, contrebasse), Jeremy rollando (guitares)

On sait aussi que les nuages d’altitudes finissent toujours par se dissiper. Mais en attendant quels sont les difficultés ou les contraintes pour mener à bien vos projets ?

Sincèrement je ne vois jamais les nuages quand je suis dessous, je ne les vois que quand je suis au dessus d’eux. La vie devient beaucoup plus simple et agréable.

Alors bien sûr il y a toujours quelques difficultés, et celle ci sont spécifiquement humaines, il faut donc faire avec, essayer d’être diplomate mais ça… c’est pas mon point fort😊

Quel est votre dernière ballade, randonnée, activité, … dans les Pyrénées Haut-Garonnaise ?

Pour tout vous dire je ne suis pas ce que l’on appelle un bon marcheur. Je grimpe à mon rythme, à mon souffle. La dernière grimpette fut de monter à la rouerre il y a quelques jours.

La photo que je vous donne, je l’ai prise à ce moment là. C’est beau non ?

La Rouerre

La Rouerre

Sinon c’est pétanque obligatoire aux beaux jours, tous les jours à 16h30.

Et puis forcement quelques heures par jour ma guitare et moi.

Notre territoire est fort de sa nature. Si vous étiez un animal des Pyrénées, vous seriez une truite, un ours, un chevreuil, un chien de berger, un oiseau, …. ?

Un loriot, il voyage mais vient toujours se reposer…

P.S. : Vous pouvez retrouver Sylvain Cazalbou excité de la vie (Pyrénéenne), dans sa vie d’artiste sur son site. Son troisième album « Bel Avril » vient de sortir.

Sylvain Cazalbou

Sylvain Cazalbou