La petite gazette de Fos est au coeur de l’actualité et de l’information hyper locale de Fos (31440). Dominique et Jean-Christophe ne ménagent pas leurs efforts pour récupérer et partager l’information locale.

Des initiatives citoyennes au coeur de nos villages

L’initiative a démarré pendant le premier confinement lors de la fameuse vague de consommation locale.

Une consommation locale, tant dans les placards et les frigos, que dans la nécessité nouvelle de (re)découvrir son voisin et sa voisine. Trop habitués et enfermés dans nos vies pendulaires, on avait oublié que le village était notre première communauté de vie.

Pendant tant de décennies, nos aïeul menaient des vies simples aux abords immédiat de leur village. La consommation était locale par nécessité, mais surtout par évidence, en fonction des saisons. Alors ou mais point de « c’était mieux avant », mais plutôt un nouvel équilibre à trouver depuis que la pandémie a révélé nos faiblesses. Certains parleront de localisme ou d’hyperlocalisme, on préfèrera le pragmatisme et le bon sens.

C’est dans ce contexte, un an dans nos vies confinées, que l’on voit poindre de nouvelles initiatives citoyennes pour faire revivre nos petits villages. Melles a ainsi ses journées citoyennes pour mener à bien des projets dans l’intérêt de la collectivité, pour allier optimisation des coûts de réalisation, et lien social.

La petite gazette de Fos

Et à Fos aussi, certains ont à coeur de vivre le petit village. Il y a eu l’épicerie solidaire improvisée pour ravitailler les habitants pendant le confinement, jusqu’à relance municipale de l’auberge de la Gentilhommière. Et quand on commence à vouloir partager ces initiatives, de fil en aiguille c’est toute l’information locale qui remonte.

C’est ainsi que vit maintenant La petite gazette de Fos, au rythme des menus de l’auberge, du petit marché du vendredi soir, des évènements sportifs et culturel, du patrimoine local, … Chacun faisant passer ses informations et ses sujets pour alimenter la gazette locale.

On apprend par exemple que les enfants de l’école de Saint-Béat, voisine de Fos, n’ont toujours pas pu revenir dans leur école. Il faut rappeler que le toit de l’école de Saint-Béat avaient été emporté par un tempête le 13 décembre 2019. Et depuis les petits écoliers de la vallée, étudient dans des préfabriqués déposés sur le stade du village.

Chaque semaine, la Gazette de Fos, communique les menus de la cantine des enfants qui se retrouve à l’auberge de la Gentilhommières à l’heure du déjeuner. Ils profitent ainsi d’une cuisine authentique avec des recettes à base de produits frais.

La Gazette de Fos, avait également relayé la décision du Conseil d’Etat sur le non effarouchement des ours qui vivent dans nos Pyrénées Haut-Garonnaises. Aussi, ne vous privez pas de nos conseils sur votre voisin est un ours ou si vous croisez l’ours autour de Melles.

Aussi, à Fos pour que continu de vivre La petite gazette de Fos, partagez vos informations locales avec Dominique et Jean-Christophe.

C’est ainsi que dans quelques décennies, on pourra sous titre, La gazette de Fos depuis 2020. Une date qui paraîtrait bien loin au coeur d’une pandémie …