Si je croise l’ours en faisant une randonnée autour de Melles, comment faut-il réagir ?

On a préparé cet article à partir d’un petit dépliant très bien fait et disponible à la mairie de Melles. Car c’est visiblement que l’on se pose quand on fait une randonnée autour de Melles. Sachez déjà que notre ami plantigrade, est plus actif la nuit que le jour. Alors enfilez votre sac à dos Millet et partez à la rencontre de l’ours des Pyrénées.

L’ours qui est-il ?

L’ours brun (de couleur beige à brun foncé) présent dans nos Pyrénées Haut-Garonnaises, mesure en 1,70 mètres et 2 mètres quand il est debout. Une fois sur ces quatre pattes, il reste impressionnant avec taille au collet de presque 1 mètre.

Côté poids, maman ours peut peser 90kg, et papa ours peut exploser la balance à 300kg.

Que mange l’ours ?

L’ours est un omnivore, il mange ce qu’il trouve facilement. Il peut se satisfaire de quelques baies comme les framboises, myrtilles, … mais aussi de quelques glands, châtaignes. Mais il peut aussi, être carnivore en s’offrant des insectes, de mammifères domestiques ou sauvages. Il reste quand même amateur de végétaux.

Et l’hiver l’ours hiberne ?

On ne peut pas dire qu’il hiberne, mais entre décembre et mars, l’ours dort d’un sommeil léger. Il bouge donc un peu pour grignoter ou prendre le soleil. Il sait ce qui est bon dans la vie. Généralement, une cavité rocheuse fera une bonne chambre à coucher.

Comment repérer sa trace ?

Une patte d’ours comporte 5 doigts avec des grosses griffes. En comparaison un trace de pattes de chien, c’est 4 doigts.

Elle ressemble plus à une patte d’homme, car lui aussi marche sur la plante des pieds.

Empreinte d'ours

Empreinte d’ours

On peut aussi retrouver des touffes de poils accrochés aux branches des arbustes ou sur les troncs d’arbres quand il se frotte.

Bon et alors si je le croise ?

L’ours a peur de l’homme, mais comme tout animal sauvage, il n’aime pas être dérangé et peut nous surprendre par ses réactions.

L’ours va préférer vous éviter. Il a une bonne ouïe, un très bon odorat et une vue moyenne. Donc s’il vous voit, vous entend ou vous renifle, il s’éloignera. Alors, si vous voyez un ours, signalez votre présence en faisant un peu de bruit (parlez, bougez, sans en faire trop). Eloignez-vous de sa présence discrètement tout en continuant de vous signaler.

Surtout ne courez pas !

Comble de l’angoisse, si l’ours se dresse sur ses pattes arrières, ce n’est pas forcément pour attaquer. Mais comme nous, il est juste curieux.

Et en parlant de curiosité, ne provoquez pas l’ours en suivant sa trace.

Et après ?

Partagez votre expérience, témoignez de votre rencontre auprès de l’équipe technique de l’ours de Saint-Gaudens, par téléphone 05 62 00 81 08 ou email stgaudens@oncfs.gouv.fr

Et maintenant, c’est l’heure d’aller se balader au Mémorial de l’ours.

Rencontres Homme-Ours dans les Pyrénées

Dans son rapport annuel le Réseau Ours Brun et en particulier les témoignages de rencontres avec l’ours, on relève que :

« Les résultats montrent que dans la majorité des cas l’ours évite la présence de l’homme et s’enfuit quand il repère sa présence. Comme pour de nombreuses espèces de grands mammifères, la situation à risque correspond aux rencontres de femelles accompagnées d’oursons, même si la plupart du temps celles-ci fuient également l’homme. »

Rencontre homme et ours dans les Pyrénées

Rencontre homme et ours dans les Pyrénées

Enfin de façon non surprenante, les rencontres ont lieu majoritairement en milieu ouvert où la visibilité est la meilleure et à des altitudes comprises entre 1500-2000 m. Près d’un tiers des cas ont lieu également en forêt, qui est l’habitat privilégié de l’ours. Le mois de juin est le plus propice à la rencontre, avec de nombreux déplacements des ours adultes.