Transhumance des chevaux de Merens sur Labach de Melles ce dimanche 23 mai depuis Fos dans la vallée. Comme annoncé, la commune de Melles poursuit son initiative de réappropriation des terres agricoles sur le hameau de Labach de Melles. Aussi, ce sont une vingtaine de chevaux de Merens qui montent pâturer sur les hauteurs de Melles. Une démarche écoresponsable notamment dans le cadre de la prévention des incendies.

Perturbations annoncées ce dimanche 23 mai dans la montée vers Melles

Ce dimanche matin la circulation sera perturbée entre Fos et Melles entre 9h et midi pour accompagner les chevaux de Merens dans leurs pâturages à Labach de Melles. Il faudra se montrer patient pour monter dans le petit village, et pourquoi pas déjeuner en terrasse à l’auberge du Crabère ?

Des chevaux de Merens pour la reprise agricole à Melles

Pourquoi des chevaux de Merens sur les hauteurs de Melles ? Installer des chevaux de Merens en pâture à Labach de Melles n’a que des avantages que les propriétaires privés ont bien compris. D’abord, ils contribuent à l’entretien des sols. Ensuite ils assurent un débroussaillage écologique en prévention des incendies. Enfin leur présence est tellement agréable à voir aussi quand on se balade sur les cimes de Melles. De plus les propriétaires des chevaux Les Merens de Boila, participe au coût d’un emploi municipal sur la commune pour assurer une surveillance des équidés.

Tant que l’on est à Labach de Melles (re)découvrez la formidable ferme de la Montagne magique avec ses plantes aromatiques et médicinales.

Le cheval de Merens

Ce petit cheval noir des Pyrénées ariégeoises est depuis toujours le compagnon des agriculteurs de montagne. D’un caractère doux, avec une endurance à toute épreuve, le cheval de Mérens possède de grandes qualités. Un village de la Haute Ariège, proche de l’Andorre porte son nom.

Comme on disait avant Ariège terre courage, et surtout terre de liberté pour le petit cheval de Merens.

La cabane d’Aouéran à Fos pendant l’été

Et pendant que les chevaux de Merens montent, les fustes descendent à Fos. Elle sont déjà disposés pour le pré-montage de la cabane d’Aouéran sur le terrain de foot de Fos. C’est le 5 juin prochain que le chantier s’ouvre officiellement en mode participatif.