Comment le minimalisme peut améliorer nos vies quotidiennes ? Vivre avec moins d’objets, moins de vêtements, moins d’électronique, serait-elle la voie évidente vers une vie plus heureuse ? Comment cuisiner minimaliste ? Peut-on rester connecté et minimaliste ? Vivre le minimalisme dans ses placards ? Adopter une garde robe minimaliste ? Comment faire du sport en étant minimaliste ? L’habitat, sa maison, son appartement peut être minimaliste ? Mais quand on voit le trafic autour des centres commerciaux le samedi, on se dit que le minimalisme

Comment se définit le minimalisme ?

Notre conception du minimalisme, se tient loin de notion de concept ou de mode, ou de toute volonté de culpabiliser. Adopter un mode de vie éco-responsable ou minimaliste ce n’est pas un concours d’excellence, car chacun doit pouvoir mettre le curseur là où il peut. Le minimalisme n’est pas synonyme de privation ou de frustrations. Il faut y rentrer à son rythme, et s’approcher du bien-être.

Le minimalisme c’est un mode de vie qui vise à vivre avec l’essentiel, à se débarrasser du superflu, à simplifier son mode de vie, à alléger ses pensées, se libérer du temps, et donc accepter de vivre à contre courant d’une société d’hyper-consommation ?

Vous avez déjà une smartphone ? Il permet les appels téléphoniques, de recevoir ses emails, d’accéder ponctuellement à internet ? Vous ne savez plus quel est le dernier iPhone (10, 12, 23, … )? Alors vous êtes peut-être déjà en bonne voie vers le minimalisme. Vous n’êtes pas ringard ou largué parce que vous ne connaissez pas le dernier iPhone.

Comment adopter un mode de vie plus minimaliste ?

Souvent la première étape pour adopter une vie plus minimaliste, c’est d’accepter que pendant des années ont s’est perdu dans l’hyper-consommation. On peut avoir été une fashion victime et basculer dans le minimalisme. Bien sûr certaines et certains sauront vous le rappeler, mais cela n’a pas d’importance. L’essentiel c’est de savoir où vous voulez aller. De se concentrer sur l’essentiel pour passer du temps, du bon temps sur ses priorités de vie. On peut commencer à appliquer le minimalisme sur quelques pans de sa vie. Bien sûr il y aura des incohérences dans votre mode de vie, mais qu’importe si chacun fait un bout du chemin à son rythme.

Le minimalisme dans son dressing

C’est souvent une bonne porte d’entrée dans la vie minimaliste : la mode. Les enseignes de prêt à porter ont fait de la mode, une monde de l’éphémère. On est ainsi passé de 2 grandes collections automne/hiver et printemps/été à des séries éphémères/hebdomadaires. Alors les séances de shopping deviennent une véritable activité pour dénicher chacune semaine la dernière tenue (qui finira par rester dans le placard). Pour lutter contre cette frénésie d’achats, et en amont de production/transport de vêtements à bas coûts, un certain minimalisme s’impose. Comment ?

Un concept clé en main existe pour vous aider à passer le cap, « le dressing 333 » ou « project 333« . Le principe est simple, il faut tourner pendant 3 mois avec 33 vêtements (ou moins). Ce chiffre maximal de 33 vêtements est à lire hors sous vêtements, chaussettes, bas, … Mais cela impose de concentrer sur l’essentiel. Et l’essentiel c’est de retrouver chaque matin des vêtements que l’on va aimer retrouver et porter, et pas des vêtements que l’on va systématiquement écarter. Tous les 3 mois on tourne, et on actualise la collection du trimestre. Rien n’empêche de vendre un article (Vinted, LaReboucle, Second souffle, …), et de le renouveler par un autre vêtement d’occasion. La mode minimaliste rime avec économie circulaire textile.

Comme c’est aussi dans son dressing ou armoire que l’on va retrouver ses tenues de sport, là aussi, il faut résister à la tentation de la dernière chaussure, de la dernière tenue. Il faut toujours se rappeler, de l’intérêt réel pour soi, de tel ou tel accessoire ? Si on prend la course à pied, le trail, généralement deux tenues courtes, deux tenues longues permettent de passer l’année. Pour les chaussures, un seul critère, l’usure pour éviter les blessures. Mais si dès le départ, une paire ne convient pas, ne la gardez pas, dans 3 mois il sera toujours au fond du placard.

Le minimalisme à l’épreuve de la technologie

A t’on réellement besoin de parler à une boite électronique pour ouvrir et fermer nos volets ? Doit-on réellement entretenir une conversation avec sa voiture ?

Là aussi c’est facile de débarrasser des gadgets électroniques superflus, et de ne garder que l’essentiel. Et si possible en veillant à la réparabilité de ces appareils électroniques pour qu’ils durent. Enfin, quand il faut vraiment renouveler un appareil électronique, on s’orientera vers des appareils reconditionnés.

Comment le minimalisme peut améliorer nos vies quotidiennes ?

Alors que gagne-t-on à vivre minimaliste ? C’est normalement une des voies du bonheur, au moins du bien être. Pourquoi ? Comment ?

Tout simplement parce que moins c’est mieux.

Consommer moins c’est mieux pour pour l’environnement, mieux pour le porte-monnaie, mieux pour le temps, mieux pour la tranquilité, …  Mieux vaut se concentrer sur l’essentiel et vivre sa vie ! Alors par quoi vous commencez ?