Comment télétravailler dans Les Pyrénées Haut-Garonnaises ? Le télétravail dans le Haut-Comminges, et Les Pyrénées Haut-Garonnaises est une nouvelle réalité pour certains, un espoir pour d’autres, et enfin une nouvelle opportunité pour le territoire.

Le télétravail fantasme d’une génération enfin réalité

Depuis quelques jours, mais surtout presque depuis un an, le gouvernement pousse les entreprises à organiser, et faciliter le télétravail. Et il aura fallu une pandémie pour que tous les freins sautent pour que les entreprises passent au télétravail. On disait que c’était compliqué, que personne n’était vraiment prêt, … mais la crise sanitaire a bousculé les certitudes. Mais attention les certitudes d’avant confinement rodent encore. Bon nombre d’entreprises ont récupéré leurs employés dans les bureaux.  D’autres accordent quelques journée en télétravail, tandis que d’autres bien plus rares se sont révélées dans cette organisation.

Depuis le déploiement d’internet, on annonçait un monde du travail à distance. Avec au journal télévisé toujours le petit exemple qui va bien, pour annoncer « une solution qui se développe de plus en plus« . Mais il aura fallu attendre 2020 et la Covid19 pour que le télétravail, ne se développe pas mais s’impose par la force des choses.

Le télétravail quelle routine au quotidien ?

Pour celles et ceux qui devait migrer pendulairement entre Les Pyrénées Haut-Garonnaises et la métropole Toulousaine, en s’engouffrant sur l’A64 ou à la gare entre Montréjeau et Toulouse, le rythme a bien changé.

On enfile un pantalon vite fait, on part amener les enfants à l’école pour certains, et puis vient le moment de s’installer pour télétravailler.

Déjà vous avez de la chance si votre connexion internet fonctionne bien entre Montréjeau, Saint-Béat, Luchon et Melles. A Melles finalement, la connexion 4G étant très bonne, c’est presque plus facile que dans certains villages de la vallée. Mais bon rassurez-vous le déploiement du très haut débit dans Les Pyrénées Haut-Garonnaises et de la fibre est en cours.

Ensuite vous êtes plutôt coin de la table dans la cuisine (ah mince, ça colle avec la confiture du petit déjeuner), vautré(e) dans le canapé ou installé(e) derrière un bureau ?

Si entre le premier confinement et le deuxième, le télétravail s’improvisait, bon nombre ont compris que télétravailler méritait un peu de confort. Etre à la maison, ne suffit pas à se sentir bien. Si si on peut se sentir bien en télétravaillant, même si certaines et certains commencent à se lasser. Mais il faut dire que l’on cumule en ce moment, car tout devient contraintes.

Le sens commun dit qu’il faut trouver un espace pour s’isoler avec un bureau et surtout un fauteuil adapté. Mieux éviter la chaise de la cuisine, et pire que tout les fauteuils de bureau de chez But et consort.

Fauteuil Capisco pour le télétravail

Fauteuil Capisco pour le télétravail

De petites sociétés, comme Slean, viennent de se lancer pour proposer des équipements et des mobiliers de bureau pour le télétravail. C’est surtout orienté pour les télétravailleurs des grandes villes qui en plus manquent de place.

Nous dans Les Pyrénées Haut-Garonnaises on n’a la place, il faut parfois chiner un petit bureau. Et pour bien s’installer et sur un bon le fauteuil, cassez la tire-lire pour un fauteuil Capisco. Le fauteuil maintien très bien le dos, et permet aussi de changer de position. On en trouve régulièrement d’occasion sur Leboncoin.

Fauteuil Capisco aux positions multiples

Fauteuil Capisco aux positions multiples

Comment télétravailler dans les Pyrénées Haut-Garonnaises ?

Maintenant si vous voulez télétravailler tout en sortant de la maison ? Il reste l’option des espaces de coworking et les tiers-lieux. Sur le territoire, on a recensé Les idées sont dans la grange à Barbazan. Et puis si vous pouvez faire un peu de route sans aller jusqu’à Toulouse, un bel espace de télétravail se trouve à Samouillan : le green working du Poolailler.

Et pour ceux qui viennent se confiner dans Les Pyrénées, avec la nécessité de télétravailler, la meilleure option reste de trouver un gîte. Dans Les Pyrénées Haut-Garonnaises, les gîtes ne manquent pas d’espace pour vous accueillir seul ou en famille, pour télétravailler. Vous pouvez par exemple louer une des granges de Luchon, la casa cosy à Luchon aussi, et sinon à Melles, le chalet d’Escouaraou à Melles.

A vous de choisir la formule qui vous convient le mieux, à sachant qu’à priori, le télétravail devrait cette fois s’installer et perdurer dans les entreprises. La formule sera sûrement hybride, entre télétravail à la maison, en coworking, et au bureau.